La Gestalt-thérapie

Logo Cap-PsyLa Gestalt-thérapie : les origines 

La Gestalt-thérapie a pris forme dans les années 50 aux Etats-Unis, sous l’impulsion de Friedrich Perls, de sa femme Laura et de Paul Goodman. La Gestalt-thérapie connaît un essor international dans les années 70.

Il existe aujourd’hui en France et dans le monde plusieurs écoles qui enrichissent la théorie et la pratique par leur diversité. 

Elle s’inscrit dans la filiation de plusieurs courants de pensée : psychanalyse, Gestalt-théorie, phénoménologie, existentialisme, humanisme… Elle s’inspire également des philosophies orientales.

Le terme « Gestalt » vient de l’allemand, « forme, structure », dérivé du verbe gestalten, « mettre en forme ». Appliqué à la psychologie, le mot « Gestalt », difficilement traduisible, est devenu un terme générique pour évoquer à la fois la forme et le mouvement comme illustration de l’homme en action dans son environnement.

La Gestalt-Thérapie est l’observation, la mise en conscience et l’analyse de la manière (forme) singulière de chacun, d’être en contact avec le monde et d’y trouver sa place. Elle est également nommée, la thérapie du contact.

La Gestalt-thérapie : une vision de l’homme dans le monde

La Gestalt-thérapie s’inscrit dans une perspective holistique et unifiante de l’être humain en échange permanent avec son environnement. De ce point de vue, il y a continuité entre l’individu, les autres et le monde, sans réelle séparation. La vie est un flux d’énergie qui prend forme et transforme sans cesse. Ainsi, rien n’est figé. L’être humain est inscrit également dans ce principe de l’impermanence. Il change de forme à chaque instant, sans forcément en être conscient, en fonction de ses échanges et de ses expériences avec son environnement.

La Gestalt-thérapie vise à s’ouvrir à ce mouvement pour accueillir la nouveauté, l’inconnu, comme opportunité de développement, de croissance et de changement. C’est une invitation à vivre pleinement, en conscience, avec justesse et en responsabilité chaque expérience, là où elle se déroule, au présent, dans l’ici et maintenant. 

Dans le cadre de la relation d’aide ou d’une psychothérapie, l’attention est portée sur la singularité du patient, sa manière d’être au monde en fonction de son histoire, sa culture, de son ressenti, ses besoins, ses perceptions, son système de pensées, ses croyances, etc.

Plus particulièrement, le thérapeute s’intéresse aux blocages, aux situations répétitives, aux mécanismes de défense, et à toute autre manifestation qui se déroule sous ses yeux.

Le cadre et la relation thérapeutique offrent une occasion au patient d’expérimenter de nouvelles modalités de contact. Le thérapeute est impliqué dans la situation comme un révélateur des dysfonctionnements et un levier du changement. Le patient pourra devenir auteur et acteur de sa vie, libre et responsable de ses choix. 

La Gestalt-thérapie se pratique en individuel ou en groupe. Elle se développe également dans les entreprises et les espaces communautaires.