Souriez !

Le sourire fait partie d’une expression primordiale pour l’être humain. Il illumine un visage, envoie des messages de paix, nous plonge dans un état de bien-être. Pourtant, de plus en plus nous perdons notre capacité à sourire, à nous émerveiller. Il n’est que d’observer les personnes dans les rues, peu ont « la banane » sur le visage, au contraire même, on pourrait croire que certains irradient de l’inquiétude, de la tristesse.

Quand il vous arrive de sourire, vous pouvez penser que c’est un réflexe, parce que vous vous sentez bien, heureux. Ainsi le sourire pourrait être l’aboutissement d’un état de bien-être global. 

Or de nombreuses expériences* ont démontré que le sourire n’est pas seulement la conséquence d’un état physiologique et psychologique joyeux, mais qu’il pouvait également en être la cause. Ainsi, si vous souriez, sans raison, volontairement, vous pourrez observer des changements dans votre corps et dans votre esprit.  Vous vous sentirez dans une humeur plus légère. Si vous insistez, vous pourrez vous sentir de mieux en mieux. 

Idem, et c’est plus difficile à mettre en oeuvre, si vous vous sentez d’une humeur maussade et irascible, souriez. En insistant, vous allez prendre de la distance par rapport à votre humeur, à la situation qui la déclenche, elle va progressivement prendre une autre teinte, et peut se transformer. 

Ainsi, nous avons la capacité de transformer nos états intérieurs, et le sourire est en cela un outil très puissant, à notre disposition et à utiliser sans modération. 

Pexels / Pixabay

Sourire diminue le stress

Quand vous souriez, même si le sourire est forcé, le cerveau réagit comme si le sourire était spontané, et libère des molécules (les endorphines) qui participent au sentiment de bien-être. De plus, le fait de sourire réduit la production des hormones du stress.

Sourire améliore les relations sociales

Des études confirment ce que nous pouvions penser intuitivement : les personnes qui sourient sont perçues comme plus sympathiques, plus fiables, plus sincères, plus efficaces, plus amicales. Et les autres vous sourient en retour !

Après une dispute, rien de tel qu’un sourire pour se réconcilier !

Un entretien d’embauche ? Souriez, vous paraîtrez plus sûr de vous et plus compétent.

Pour être mieux entendu : on prête bien plus d’attention positive à quelqu’un qui sourit.

Cairomoon / Pixabay

Sourire est bon pour la santé

En permettant de réduire le stress, les tensions et de transformer les émotions négatives, le sourire est un bon remède. Le sourire mobilise bien moins de muscles que de « faire la tête ». Un bon moyen d’éviter les « rides » dues aux émotions négatives (front, joues).

Certaines études montrent que les personnes qui sourient facilement se remettent plus rapidement d’un épisode stressant, ou que le sourire diminue l’intensité des douleurs perçues. Il stimule également le système immunitaire.

Sourire extérieur ou intérieur

Il ne s’agit pas de se forcer en permanence à sourire, ce qui serait contre-productif : simuler en permanence des émotions contraires à celles réellement ressenties peut être source de distorsion et de stress. Il s’agit de sourire autant que possible, en privilégiant certains moments ou certaines situations.

Alexas_Fotos / Pixabay

Si vous souhaitez tester le sourire comme outil de bien-être :

  • avant une situation redoutée : prenez conscience que les muscles de votre visage sont crispés, le front plissé, les dents serrées, les sourcils froncés… Amorcez un sourire, vous ressentirez rapidement que ces muscles se détendent peu à peu, et le sourire sera de plus en plus naturel
  • dans une situation stressante ou contraignante : il est des situations où sourire sans raison apparente pourrait paraître bizarre ou incongru… Adoptez alors le sourire intérieur ! Fermez les yeux, repensez à une situation ou une personne qui vous est agréable, et souriez en pensée. Cela aura le même effet sur vous qu’un sourire « visible »
  • pour améliorer votre estime de vous-même : devant le miroir, regardez-vous dans les yeux, et souriez-vous. Vous vous adresserez de cette façon un message de sympathie et d’acceptation. En pratiquant régulièrement, cela aura un effet positif sur la façon dont vous vous voyez
  • mettez vos amis ou votre famille à contribution : dans un moment tendu, demandez à votre entourage d’adopter un sourire, même de façade. Parlez-vous en souriant, peu importe les paroles. Il est probable que rapidement, les sourires deviendront naturels et spontanés, et vous aurez partagé un vrai moment de complicité

 


  • La plupart des études évoquées ont été publiées dans le magazine Psychological Science (https://www.psychologicalscience.org/publications/psychological_science).